Informations générales

Fermer Calendrier 2019-2020

Fermer Communication avec les familles

Fermer Règlement intérieur

Fermer Règles de vie

Vie de l'école

Fermer 2015/2016

Fermer 2016/2017

Fermer 2017/2018

Fermer 2018/2019

Fermer Archives 2009/2010

Fermer Archives 2010-2011

Fermer Archives 2011/2012

Fermer Archives 2012/2013

Fermer Archives 2013/2014

Fermer Archives 2014/2015

Fermer Journal : Le p'tit Fraud

Fermer Mur des arts

Fermer Ptit Fraud Philo

Fermer Qui est Joseph Fraud ?

Fermer Treillières

Calendrier
Recherche




Nous écrire
Archives 2012/2013 - Les marais salants CM1
Les marais salants

Le mardi 21 mai nous avons découvert le trésor des marais salants de Guérande. Ce trésor se nomme l'or blanc (le sel). La technique pour le récupérer a été mise au point par l'homme
il y a 1500 ans . Les marais salants de Guérande se situent au nord ouest du département de la Loire-Atlantique. Les paludiers  ramassent le sel tous les 15 jours environs. L'eau s'évapore grâce à l'activité du vent et du soleil. A marée haute, si la météo est favorable, le paludier ouvre une trappe et remplit d eau, de mer sa vasière premier bassin du circuit. L'eau s'évapore à travers les bassins successifs petit à petit sous l'action du soleil et du vent, c'est pourquoi, la récolte ne se fait qu'en été. La fleur de sel est récoltée dans les œillets. On l'a goutée et on a trouvé ça bon et plus salé que le gros sel. La saline est un grand labyrinthe ou l'eau circule et commence à s'évaporer. On récolte le sel dans les œillets. Quand les récoltes de sel ne sont pas bonnes, on prend du sel dans la salorge, hangar où sont stockées les réserves. L’ensemble du marais s’appelle la vasière. La fleur de sel est récoltée en fin d' après midi. Des cristaux blancs se forment à la surface de l'eau. Le canal qui conduit la mer aux œillets se nomme l'étier. Le long bâton qui sert à ramener le sel se nomme le las. Celui qui  récolte le sel  s'appelle le paludier. Un oeillet produit en moyenne 60kg de sel par jour dont 3 kg de fleur de sel si le temps est favorable.  Un tas de sel s'appelle un mulon.
                                                                                                                                                                                                                                                                Nolan, Dawson et Alexis        
Bien avant la construction de marais salants tels que nous les connaissons aujourd'hui, une autre technique de production de sel marin existait depuis l'âge de fer. Cette technique consistait à  récolter du sable ou de l'argile salé durant l'été et à opérer un lessivage pour extraire une saumure très concentrée. Cette dernière était ensuite versée dans des récipients en terre et chauffée dans des fourreaux d'argile jusqu’à à cristallisation du sel.
                                                                                                                                                                                                                                                                 Alphé                                   P1020040.jpg           P1020041.jpg                P1020044.jpg                                                                 P1020049.jpg           P1020053.jpg                P1020054.jpg                                P1020055.jpg           P1020058.jpg                P1020063.jpg                                                         
                             

Date de création : 14/06/2013 - 10:51
Dernière modification : 06/11/2013 - 17:25
Catégorie : Archives 2012/2013
Page lue 999 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
32 Abonnés
^ Haut ^